Dans le duel CHF contre EUR, la monnaie européenne est toujours perdante, sauf en Décembre 2010 lorsque le franc atteignit son taux de change le plus fort par rapport à l’euro. Malgré tout, cela fait des heureux des deux côtés de la frontière. Pourquoi?

Un franc fort signifie un pouvoir d'achat élevé pour les citoyens de la région alpine, ce qui se réflète en règle générale dans les commerces de détail du côté allemand. Ainsi Lörrach (D) par exemple enregistrait  en 2010 une nouvelle progression des ventes de la distribution. Beaucoup de visiteurs viennent de la région frontalière proche et  même de plusieurs cantons plus éloignés, ce depuis la construction de l'autoroute.
Eric Fischer de Migros en Allemagne: "Actuellement, nous bénéficions de plus en plus de la monnaie". Par rapport à l'année précédente, les Suisses et les frontaliers allemands ont pu acheter jusqu'à 20% moins cher – tout simplement par grâce l'évolution du taux de conversion des devises.

De plus, les bonnes affaires ne font actuellement pas seulement dans les commerces de détail. La comparaison vaut également lors de l'achat d'une voiture neuve.

» Pour le tableau des taux de change CHF / EUR

Retour

powered by PORDEV. Tous droits réservés. Made with love in Cologne, Germany.